« Voir une députée reprendre la propagande des lobbies est grave. Le bio n'améliore pas la qualité nutritionnelle, ne diminue pas certains cancers, ne prévient pas du surpoids... en l'état actuel des connaissances, ces affirmations sont FAUSSES. Sur le plan purement sanitaire il n'y a aucun avantage à manger bio. En revanche, les pouvoirs publics donnent à la "santé" une définition plus large aujourd'hui : L'OMS la définit comme "un état de complet bien-être physique, mental ET SOCIAL » pour chacun ce qui englobe donc les dimensions environnementale et économique. [...] Cette étude [qui montre une diminution de 25% a été observée chez les consommateurs « réguliers » d’aliments bio] a été maintes fois démontée, et aussi contredites par des cohortes plus grandes. Les auteurs eux-mêrmes l'ont reconnu. Les biais sont innombrables... https://www.lesoleil.com/actualite/science/25-moins-de-cancers-pour-ceux-qui-mangent-bio-b9ebe5f327376ef64682912dcf77abb7 » Géraldine Woessner

Lien : Voir la source

Contextualisation : Pas de commentaire pour l'instant - Le créer

Cette source a été validée. ✅


Discussion :


Se connecter pour participer à la discussion