« Des études sur la cryothérapie, l’immersion en eau froide et l’utilisation de la glace ont mis en évidence les processus adaptatifs du corps lorsqu’il est exposé au froid. Parmi les réponses physiologiques systématiques du corps à l’exposition au froid, citons la libération de noradrénaline dans le sang. » Thierry Casasnovas

Lien : Voir la source

Contextualisation : Les études ne défendent pas la thèse avancée. Modifier ce commentaire

Cette source a été validée. ✅


Discussion :


Se connecter pour participer à la discussion